Coloration capillaire végétale au Henné de Gabès et Red Kamala {DIY}

Je fais des colorations capillaires végétales depuis presque un an et demi maintenant. J’ai essayé plusieurs hennés, plusieurs poudres colorantes, plusieurs recettes et le résultat est toujours un peu une surprise Aujourd’hui je vous explique ce que j’ai utilisé et comment j’ai procédé pour réaliser ma dernière coloration capillaire végétale, mon objectif à terme étant d’obtenir un joli rouge bordeaux.

 

🌿 Propriétés des différentes poudres utilisées :

• Le henné de Gabès est un henné naturel colorant qui donnent aux cheveux de jolis reflets rouges.
• Le Red Kamala colore les cheveux en rouge et protège la couleur.
• Le bois de campêche colore les cheveux en rouge et possède la particularité de changer de nuance selon le milieu dans lequel il est infusé.
• Le bicarbonate de soude dans l’infusion de bois de campêche sert à lui donner sa couleur rouge bordeaux et dans la préparation du Red Kamala, il aide à la libération des pigments rouges.
• Le Katam sert à neutraliser les reflets roux du henné et à entretenir ma base marron chocolat.
• La poudre d’Amla permet une meilleure adhésion des poudres colorantes.
• La poudre de Sidr aide le henné et le katam à ne pas dégorger au rinçage.
• La poudre de Guimauve sert à obtenir une texture agréable et plus facile à appliquer et empêche la coloration de couler pendant la pose. Il gaine et adoucit également les cheveux.
• Le yaourt sert a hydrater et nourrir les cheveux car le henné a tendance à les assécher.

 

 

🌿 Ingrédients :

• 75 g d’Henné de Gabès (30%)
• 100 g de Red Kamala (40%)
• 25 g de Katam (10%)
• 25 g de poudre de Sidr (10%)
• 12,5 g de poudre d’Amla (5%)
• 12,5 g de poudre de Guimauve (5%)
• 1 yaourt nature classique ou végétal
• 1 CS de copeaux de Bois de Campêche
• Bicarbonate de soude

 

🌿 Préparation et application:

• En premier lieu, je prépare une infusion de bois de campêche. Je verse environ 500mL d’eau auxquels j’ajoute 1 cuillère à soupe de copeaux de bois de campêche et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude. Je fais chauffer jusqu’à ce que le bois de campêche soit bien infusé, soit environ 15min, je filtre à l’aide d’un chinois et je laisse refroidir.

• Ensuite je prépare mon henné de Gabès. Je mets mon henné dans un saladier et je le mouille au fur et à mesure avec mon infusion chaude mais pas bouillante, jusqu’à obtenir une texture de pâte à gâteau, souple mais pas coulante, je recouvre la préparation d’un film alimentaire et je le laisse reposer au moins 24h.

• Le lendemain, jour de la coloration, je commence par préparer mon Red Kamala. Je mouille la poudre à laquelle j’ai ajouté 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude, avec mon infusion de bois de campêche que j’ai préalablement réchauffé et je fais chauffer le tout au bain marie pendant 10 bonnes minutes en mélangeant régulièrement et en rajoutant du liquide si besoin puis je laisse reposer pendant 20min pour libérer les pigments rouges.

• Je récupère mon henné, j’y ajoute la préparation de Red Kamala, j’homogénéise bien ma pâte puis j’y ajoute du Katam, de la poudre de Sidr, de la poudre d”Amla et de la poudre de Guimauve. J’ajoute ensuite un yaourt, je mélange le tout soigneusement et je mouille au fur et à mesure toujours avec mon infusion jusqu’à obtenir la bonne texture, épaisse et souple à la fois mais pas trop coulante.

• J’applique de l’huile sur le haut de mon front, mes oreilles et mon cou pour éviter que ma peau ne soit tachée par la coloration. J’applique ensuite mon henné avec des gants, directement à la main, mèches à mèches, sur cheveux secs en commençant par les cheveux du dessous et en terminant par ceux du dessus et en insistant bien sur les racines.

• Je malaxe le tout pour bien homogénéiser, je plaque mes cheveux sur le haut de ma tête et j’emballe le tout dans du film alimentaire. J’essuie bien toutes coulures qu’il peut y avoir sur ma peau (front, oreilles, cou…) puis je rajoute une serviette et laisse poser mon henné au minimum 4h.

• Après ce temps de pose, je rince longuement, je fais un shampoing à la poudre de Sidr, poudre de Guimauve et poudre d’orange pour bien éliminer les résidus de henné en insistant bien sur mon cuir chevelu et je termine par un rinçage au vinaigre de cidre dilué.

• Il faut ensuite quelques jours pour que la couleur s’oxyde. Pas de panique si juste après la coloration tes cheveux te semblent un peu trop orangés, ils vont foncés au cours des prochains jours. Le henné en trop va également dégorger au premier lavage et tu obtiendra ainsi ta couleur définitive.

 

Mon avis:

La couleur finale obtenue dépendra de ta couleur de base, de la qualité du henné et des poudres colorantes, du temps de pause de la coloration ainsi que de la nature de tes cheveux à fixer les couleurs. Pour moi, la couleur rouge est difficile a obtenir, mes cheveux ont du mal à la fixer mais au fils des colorations ça commence à prendre de mieux en mieux. Avec les colorations naturelles, il faut être patient et tester plusieurs variantes afin de trouver ce qui te correspondra le mieux. Attention cependant, les hennés ont tendance à foncer les cheveux, tu peux donc utiliser du henné neutre à la place du henné colorant, et l’associer à d’autres poudres colorantes.

Tu peux également incorporer du miel, de la glycérine et/ou de l’aloe vera à ta préparation pour hydrater encore plus tes cheveux. Par contre, il ne faut pas ajouter d’huile végétale à ton mélange car elles empêchent le henné de se fixer correctement sur les cheveux.

La quantité de poudre que j’utilise ici (200 g en tout) est ajustée à mes propres cheveux. En effet, ma chevelure est longue, épaisse et dense et nécessite une quantité de poudres importante pour être complétement recouverte par la coloration. Il faut bien évidemment ajustée cette quantité de poudre en fonction de tes cheveux et un conseil, il vaut mieux en avoir un peu trop que pas assez.

 

🌿 Et toi, as tu déjà essayé les colorations capillaires végétales ? 🌿

Loading Likes...

11 thoughts on “Coloration capillaire végétale au Henné de Gabès et Red Kamala {DIY}

  1. Hello,

    j’aimerais essayer ta recette. Je ne sais pas où trouver les ingrédients :
    Henné de Gabès et Red Kamala et copeaux de Bois de Campêche.
    J’achète mes poudres sur Arome-zone mais je ne trouve pas ces ingrédients.
    Où achètes-tu tes produits ?

    Merci d’avance,

    A bientôt,

        1. Bonjour, je fais surtout un shampoing pour éviter que mon cuir chevelu reste trop orange. Mais c’est un shampoing à la poudre de sidr, qui ne fait pas dégorger ma couleur.

  2. Bonjour,
    Je viens de me lancer dans le henné le résultat que j’obtiens est peu concluant mais je ne sais pas pourquoi… J’essaye d’obtenir un reflet rouge aussi tout en gardant mes boucles.
    Mon mélange:
    Henné Damask (50g)+ henné neutre (30g)+ Sidr (1cas)+ Amla (1cas) + infusion de Red Kamala (30g)+ infusion d’Orcanette (1cas)+ gel d’aloe vera. J’ai laissé reposer 12h avant de réchauffer doucement et d’appliquer la pâte que j’ai gardé 6h. Seul résultat : mes pointes décolorées sont devenues “châtain clair” mais 0 effet sur ma base naturelle brune foncée ni sur mes quelques cheveux blancs.
    J’avais déjà essayé les poudres colorantes (hibiscus+orcanette) avec du henné neutre et là absolument rien de s’était passé. Alors je ne sais pas si ce sont mes cheveux, les ingrédients ou bien la préparation qui m’empêche d’obtenir un résultat sympa.
    Je suis preneuse de tous les commentaires.

    1. Bonjour.
      Est ce que tu utilises des produits naturels pour te laver et prendre soin de tes cheveux ? Est ce que tu as essayer de faire une clarification avant de réaliser ton henné? Ça peut aider. Ou peut être que tu as peut être les cheveux trop foncé pour que la coloration se voit .

    2. Bonjour,
      Je me permet de répondre car j’essaie d’avoir des reflets rouge avec mes cheveux châtains également. J’ai appris qu’on peut préparer le henné la veille, comme vous, vous aviez bien posé la pâte pendant 12h, mais la différence que je vois, sauf erreur de ma part vous avez ajouté et laisser poser l’alma et les infusions alors que seul le henné (dmask et henné neutre dans votre cas), peut rester poser, les autres poudres et ingrédients doivent être ajouté au dernier moment. Par ailleurs vous pouvez essayer le bois de campêche et bois de santal, c’est ce que l’on m’a conseillé.
      Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Beauté Végétale
top